Que faire quand on déprime ? (3 Conseils bienveillants)

que faire quand on deprime

Que faire quand on déprime et comment la surmonter en douceur et sans se brusquer ? Trois conseils efficaces et bienveillants

Que faire quand on déprime ?

Il arrive que l’on ne se sente pas dans son assiette. Sans raison  apparente notre humeur n’est pas au beau fixe. On rentre dans une phase étrange que l’on a du mal à définir avec des mots. On reste couché, on se coupe du monde et on passe la journée au lit.

Après une journée difficile ou une épreuve difficile, on se sent fatigué et vidé de toute motivation. Plus que de la flemme, cette émotion ressemble à de la déprime. On est plus sensible, à fleur de peau, et on se sent vulnérable. Et bien qu’on ait connaissance de méthodes pour se remotiver, rien n’y fait. Le moral ne revient pas.

Dans mon article sur la définition des objectifs, je partage des conseils pour sortir de l’inaction. J’explique qu’il faut se fixer des objectifs et se créer une vision inspirante pour avoir envie de passer à l’action. Mais dans certaines situations avoir des objectifs clairement définis ne suffit pas. Alors que faire quand on déprime ?

Articles associés :

Comment définir ses objectifs ?

Disclaimer : Avant d’aller plus loin, je tiens à rappeler que mon avis n’engage que moi. Je ne suis ni psychologue, ni médecin, ni thérapeute. Je m’appuie sur mon expérience personnelle et sur ce qui fonctionne pour moi. Si cet état de déprime venait à s’intensifier et à durer sur plusieurs semaines, je recommande de consulter un spécialiste afin d’être correctement accompagné et recevoir un suivi professionnel.

3 conseils pour sortir de la déprime

sortir de la déprime

1 – Accepter ses émotions

La première chose à se rappeler est que la tristesse au même titre que la joie est une émotion qui fait partie de nous. On ne peut pas toujours être au top de sa forme et c’est normal. Se montrer vulnérable et accepter sa sensibilité est une preuve d’authenticité. 

C’est important de se donner du temps pour comprendre et digérer sa peine. Le premier réflexe quand on est triste est de tout faire pour ne plus déprimer. Or, Les pleures, les remises en questions ou encore la fatigue sont des symptômes auxquels nous devons accorder de l’attention. Tels des signaux, ils indiquent que quelque chose ne convient pas dans notre vie. Et que quelques ajustements méritent d’être fait.

2- Faire son introspection

Vivre un moment difficile est l’occasion de faire son introspection. Elle aide à mieux comprendre notre fonctionnement et notre raisonnement. Nous passons la majeure partie de notre vie à être occupés par les cours, le travail, les sorties, les réseaux sociaux. Et dans cette course contre l’ennuie nous nous oublions.

Et sans s’en rendre compte, nous ne sommes plus alignés sur nous-même. La personne que nous étions n’est plus en accord avec celle que nous sommes, et c’est ainsi que naît le mal-être. En prenant ce temps pour se questionner et noter nos réponses, nous nous accordons la possibilité de modifier ce qui ne nous convient plus et améliorer notre moral.

3 – La bienveillance est votre meilleure alliée

Et pour terminer, dans une situation de fragilité émotionnelle, l’une des choses les plus importantes de rester bienveillant et patient envers soi-même. Accepter de se sentir triste sans se déprécier est primordial pour notre estime. Il ne faut pas hésiter à se parler gentiment et avoir des actes d’amour-propre. Un bon plat, une musique apaisante ou encore une promenade dans un parc pour se changer les idées. On peut même faire un nettoyage et un tri approfondi de son espace pour se débarrasser ce qui s’apparente à de mauvais souvenirs.

Paulo Coelho a écrit “L’heure la plus sombre est celle qui vient juste avant le lever du soleil”. Cette citation que j’affectionne beaucoup me rappelle que la vie est un cycle. Quand le doute survient et que tout semble désespéré, les choses finissent toujours par s’arranger.

Articles associés :

Hooponopono une philosophie pour pardonner

Mode d’emploi pour une soirée cocooning

que faire quand on deprime

1 commentaire

  1. […] on se sent flemmard ou triste, comme c’est le cas dans mon article sur la deprime, on a tendance à se concentrer sur ce qui ne va pas uniquement. On oublie le positif et on broie […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.