Kinésiologie… témoignage du corps et de l’esprit

kinésiologie

J’ai eu l’occasion de découvrir la kinésiologie grâce au bouche-à-oreille. A mon retour du Japon, j’ai fait part à une amie de mon envie de consulter un thérapeute pour me confier sur l’expérience et les réflexions que j’avais eues au cours de ces deux ans. Je ressentais le besoin et la nécessité de prendre de la hauteur sur cette aventure incroyable et sur les événements qui s’étaient produits et le soutien d’un professionnel n’était pas de trop.

Qu’est ce la kinésiologie ?

Dans cet article je vais tenter de simplifier au mieux la définition de la kinésiologie. La kinésiologie est une pratique qui permet à l’inconscient de s’exprimer à travers le corps. Au cours d’entretien et à l’aide d’outils comme le test musculaire, le kinésiologue examine les blocages émotionnels pour lesquels le patient vient consulter.

La kinésiologie tire ses origines de la médecine des énergies chinoise, de la chiropractie et de la science de la psychologie occidentale. Cette pratique peu connue du public a été développée au cours du 20e siècle par des praticiens. Ils ont établi une corrélation entre la stimulation des points réflexes de Chapman et de Benett, et le renforcement des muscles en état de stress et faiblesse.

Le conscient oublie, l’inconscient et le corps se souviennent et le corps exprime pour l’inconscient. Ce que nous ne savons plus dire avec des mots, notre corps va l’exprimer pour nous, mais pas toujours de la bonne façon. C’est de point de départ que la séance va débuter. Et c’est avec cette information que le praticien va remonter à la cause du blocage ou du mal-être.

Articles associés

Renouer avec son enfant intérieur – Bilan du début d’année 2022

Pourquoi consulter un kinésiologue ?

C'est quoi la kinésiologie

Je sais que beaucoup de personnes se sentent mal à l’aise à l’idée de consulter des professionnels de l’esprit et que ces pratiques souffrent encore de stigmatisations. Certains n’osent pas avouer qu’ils suivent une thérapie par peur d’être jugé, d’être pointé du doigt ou d’être traité de fou.

Pourtant, si prendre soin de son corps avec l’aide d’un coach sportif est une bonne chose, prendre soin de sa santé mentale l’est tout autant. Après tout, pourquoi porter seul le poids de nos ruminations et de nos traumatismes quand on peut s’en libérer pour mieux avancer ? C’est là que les psychologues, les thérapeutes et ce cas précis les kinésiologues interviennent.

La kinésiologie traite :

  • Gestion du stress
  • Anxiété, peurs, phobies, angoisses
  • Manque d’estime de soi et de confiance en soi
  • Timidité
  • Blocages émotionnels
  • Dépressions et déprimes
  • Difficultés relationnelles (professionnelles, familiales, amoureuses…)
  • Séparations, deuils
  • Échecs à répétition
  • Échec scolaire, préparation à un examen
  • Difficultés d’apprentissage, de concentration, de mémorisation
  • Difficultés d’organisation
  • Fatigue chronique, troubles du sommeil
  • Troubles du comportement alimentaire
  • Dépendances (alcool, tabac…)
  • Douleurs physiques
  • Problèmes de peau
  • Énurésie

Articles associés

Le jour où j’ai appris comment trouver sa place

Comment se déroule une séance de kinésiologie ?

La séance commence par un entretien où le praticien et le patient échangent sur la raison du rendez-vous. Vient ensuite le test musculaire qui lui permet de cibler plus précisément le travail à effectuer. Puis il choisit ensuite l’outil qui sera approprié et utilisé :

  • Visualisation
  • ETF
  • Chromothérapie
  • L’enfant intérieur
  • TIPI
  • L’équilibrage des méridiens
  • etc..

Chaque séance de Kinésiologie sera différente d’une personne à une autre. Les individus ayant chacun leur histoire et leurs difficultés, chaque séance de Kinésiologie s’adapte en fonction des besoins des uns et des autres.

Une séance dure entre 50 min et 1h et les effets sont immédiats et se prolongent dans le temps.

Mon expérience chez Sayya

Kinésiologie témoignage

Quand je me suis rendue dans le centre de bien-être Sayya, je ne savais pas à quoi m’attendre. J’y suis allée en ayant l’esprit ouvert et avec une pointe d’appréhension à l’idée de raconter mon histoire à une parfaite inconnue. Je savais que je n’allais pas être jugée, mais puisque c’était ma première expérience j’étais tout de même un peu stressée.

La kinésiologue, Aurore Chauchat, qui m’a reçu et avec laquelle j’avais pris rendez-vous m’a mis à l’aise et s’est montrée très à l’écoute. Toujours dans la bienveillance et l’accompagnement, elle a utilisé l’outil de la visualisation de l’enfant intérieur (grande première pour moi !) et m’a aidé à déverrouiller les blocages émotionnels et relationnels que je traînais.

Je mentirais si je disais que je n’ai pas versé ma larme.

A la fin de séance et les jours qui ont suivi, le poids qui pesait sur mes épaules et auquel je m’étais habituée avait disparu. J’étais légère. Mes peurs qui me retenaient et mes angoisses qui me faisaient douter s’étaient envolées et ma confiance en moi a grimpé en flèche.

Quand j’y pense, je n’en reviens toujours de tout ce que l’inconscient est capable d’accumuler pour après lui donner une interprétation qui ne nous favorise pas. J’ai pris rendez-vous en pensant simplement parler de mon voyage et de mes difficultés et je suis ressortie de ma séance transformée et plus forte.

Qu’est-ce qui a changé concrètement ?

  • Plus d’insomnie
  • Plus de grignotage émotionnel
  • Un lâcher prise totale de ma colère
  • La petite voix qui me faisait douter s’est tue
  • Et ma peur de l’inconnu a laissé place à une grande sérénité qui m’a fait entreprendre un nouveau projet avec confiance

Est-ce que je recommande cette pratique ? Oui les yeux fermés. J’ai entre-temps suivi une seconde séance et les effets positifs n’en sont que plus marqués. Une séance par mois sur deux mois a été pour ma part suffisante.

Peut-être irai-je une 3è fois si le besoin s’en fait sentir, mais pour le moment ce n’est pas le cas. Alors d’ici là, je vais profiter de ces changements et de ma nouvelle paix intérieure !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.